Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Noël BELLIOT - COGNAC

Municipales des 15 et 22 mars 2020 à Cognac "Une abondance de candidats"

24 Septembre 2019 , Rédigé par Noël BELLIOT

Libre opinion - Lettre n°1 du 24 septembre 2019

Chers amis, lecteurs de mon blog, Chères Cognaçaises, Chers Cognaçais,

Les 15 et 22 mars prochains, vous allez voter pour élire les membres du prochain conseil municipal et par là même le prochain Maire de Cognac.

A 6 mois de cette échéance et alors que j’ai fait savoir depuis longtemps que je ne souhaitais plus être candidat, j’ai le plaisir de vous adresser ces quelques lignes.

Elu depuis 1995, Maire Adjoint pendant 7 ans en charge de l’Environnement, c’est d'abord l’occasion pour moi de remercier celles et ceux qui m’ont accompagné fidèlement dans les différentes campagnes où j’ai été tête de liste (1995, 1996, 2001 et 2014) et qui sont devenus, pour la majorité d’entre eux, des amis.

C’est aussi le moment pour remercier les Cognaçaises et les Cognaçais qui ont voté pour les listes que j’ai eu l’honneur de conduire et en dernier les 2540 électeurs cognaçais qui ont voté en 2014 pour notre liste « Cognac d’abord » (36,33%) dans une triangulaire arbitrée par le Front National.

Pendant ces 25 années de mandat, j’ai fait de belles rencontres avec des gens passionnés dans tous les domaines de la vie municipale, j’ai pris un énorme plaisir, notamment lors du mandat où j’ai été Maire Adjoint en charge de l’Environnement avec le sentiment d’être utile et de servir  mes concitoyens. 

J’ai également, pendant cette période, vu trois Maires se succéder :

Francis HARDY (Maire de 1979 à 2001)

Maire paternaliste proche de ses concitoyens qui a su transformer notablement et durablement la ville. Au fil de nos rencontres j’ai appris à le connaître et l’apprécier, j’ai pour lui une affection toute particulière. Son soutien marqué lors des élections municipales de 2014 a été pour nous l’occasion de nous rapprocher encore plus.

Jérôme MOUHOT (Maire de 2001 à 2008)

Francis Hardy lui a tout donné, il a tout perdu. Maire éphémère contesté au sein même de sa majorité il me laisse le souvenir d’un homme insaisissable.

Michel GOURINCHAS (Maire de 2008 à 2020)

En 2008, le militant sectaire de 1995 a su revêtir habilement les habits de Maire de Cognac. Ayant hérité d’une situation financière délicate il n’a jamais su redresser les finances de la ville. Sa naïveté fait que la ville centre n’occupe plus, aujourd’hui, la place qu’elle devrait avoir au sein de l’Agglomération de Grand Cognac.

Elections municipales de 2020 "Une abondance de candidats"

En mars 2020 il devrait y avoir, pas moins de 7 candidats pour le fauteuil de Maire de Cognac. Michel GOURINCHAS ne se représentant pas cette élection apparaît particulièrement ouverte avec un perceptible besoin de changement !

Les qualités nécessaires pour être Maire sont nombreuses et non exhaustives.

Le Maire apparaît comme un homme ou une femme qui connaît la réalité du terrain, il y vit depuis longtemps, il est capable d’appréhender par lui-même la situation locale avec lucidité. Il connait personnellement les problèmes et les aspirations de la population. Proche des gens avec une grande capacité d’écoute, lucide, réaliste, concret, sincère, honnête, intègre, responsable, soucieux des deniers publics. Il doit voir loin, fixer le cap, entraîner, avoir de l’expérience et être compétent.

Combien de ces cases les prétendants ci-dessous peuvent t’il cocher ?

Jonathan MUNOZ (LE DAUPHIN)

Il vient de quitter, par obligation électorale, son poste de Directeur de Cabinet de Michel GOURINCHAS, il a été 1er secrétaire fédéral du Parti Socialiste (PS) en Charente, et depuis 2015 Conseiller Régional au sein de la majorité de la région « Nouvelle Aquitaine ». Il a quitté la société civile en 2008 pour devenir, à plein temps, un homme qui vit du système politique. Dauphin choisi par le Maire sortant Michel GOURINCHAS. Liste « Cognac en commun »

Damien BERTRAND (L’OUTSIDER)

Cognaçais de longue date, Directeur Commercial de la maison BOINAUD, il prépare cette échéance électorale depuis plus d’un an. Issu de la Société Civile et nouveau en politique, il bénéficie de l’investiture officielle du parti présidentiel La République En Marche (LREM).

Jean Hubert LELIEVRE (LE POLITIQUE)

Ancien Directeur de cabinet de Jérôme MOUHOT (UMP), Actuel Directeur de Cabinet du Maire de Rochefort, Conseiller Départemental de la Charente depuis 2015, actuel Secrétaire Départemental « Les Républicains » (LR). Un pur politique qui connait toutes les ficelles du fonctionnement des partis politiques et des campagnes électorales. Liste « En avant Cognac »

Isabelle LASSALLE (l’EXTREMISTE)

Conseillère Municipale et d’Agglomération Front National (FN) depuis 2014, candidate FN aux élections Départementales de 2015, candidate FN aux élections législatives de 2017, actuelle Responsable Départementale de la Charente du Rassemblement National (RN).  Un mandat municipal où elle aura montré sa méconnaissance des dossiers et assumé pleinement son adhésion aux thèses de l’extrême Droite.

Morgan BERGER (LE FILLEUL)

31 ans, se réclame de son parrain et modèle en politique Jérôme MOUHOT (UMP). Il figurait déjà en 23ème position sur la liste de Droite menée par Jérôme MOUHOT en 2008, ancien militant de l’UMP et Président Départemental des jeunes populaires (Mouvement des jeunes de l’UMP). Son passé politique récent et le soutien actif de son mentor Jérôme MOUHOT le positionne clairement à Droite. Liste « Notre parti c’est Cognac »

Serge LEBRETON (LE MILITANT)

Ancien colistier de Michel GOURINCHAS (2008) il avait quitté la majorité avec fracas en cours de mandat. Fidèle a ses idées il devrait être candidat « La France Insoumise ». Les suffrages qu’il obtiendra au 1er tour se reporteront immanquablement et historiquement sur Jonathan MUNOZ.

Pascaline BRISSET (LA CENTRISTE)

Candidate malheureuse de l’Union Des Indépendants (UDI) aux législatives de 2017 (1,64% à Cognac), actuelle Présidente des Centristes de la fédération des centristes des Charentes. Sans espace politique réel sa candidature, ajoutée à celles de Morgan BERGER et Damien BERTRAND, devrait priver la liste de Jean Hubert LELIEVRE des voix indispensables pour qu'il figure en bonne place au 1er tour.

La Droite dispersée façon puzzle !

On voit aisément à la lecture du parcours des différents protagonistes que le concept d’élection dépolitisée est absurde, pourtant certains candidats essaient d’effacer leur étiquette. Personne n’est dupe et la ficelle un peu grosse !

En 2014, j’avais réussi à rassembler la Droite et le Centre, mais cela n’avait pas suffi face au Maire sortant et une liste du Front National qui a pu se maintenir au second tour avec le score inquiétant de 16,40%.

Pour l’élection à venir la donne est encore plus compliquée avec l’arrivée de La République En Marche (LREM) qui occupe une position centrale. Aussi, faute d’accord, la dispersion des voix de Droite fait de Jonathan MUNOZ le favori d’une élection néanmoins incertaine à bien des points de vue.

J’attends, avec impatience, sans doute comme vous, de connaître les propositions des différents candidats ainsi que les noms de ceux qui vont les accompagner dans cette aventure passionnante !

A bientôt, pour la suite, sur mon blog : www.belliot.fr

 

 

 

Noël BELLIOT 

Conseiller Municipal de la ville de Cognac depuis 1995

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article